Le potimarron avec son nom tout mignon est  LE légume “healthy” parfait pour l’automne! Les vacances d’octobre approchent, on commence à entendre parler d’Halloween alors pour mettre notre courge en valeur, c’est l’heure ! Découvrez ses bienfaits tant pour la santé que pour garder la ligne !

En quoi est-il différent des autres courges ?

Il se différencie car on peut en manger la peau lorsqu’elle est bio. De plus, il est petit et très facile à préparer vu que l’on n’a pas besoin de le peler et qu’il est préférable de le cuire à la vapeur pour conserver tous ses nutriments et en libérer ses bienfaits. Son petit plus ? Son délicieux goût de marron (d’où son nom!)

Pourquoi est-il THE MUST HAVE de la saison qu’on devrait tous avoir dans nos placards ? 

Composée principalement d’eau à 95 %, il regorge pourtant de nutriments essentiels pour la santé de notre organisme : riche en béta-carotène et en vitamines (A, B, C, D, E), en oligo-éléments (fer, potassium, magnésium, fer, calcium, phosphore, sodium…), en acides aminés, en acides gras insaturés et en amidon. Le potimarron est bon sur tous les plans. Sachez qu’en manger 200 g permettra de couvrir vos besoins en vitamine A de la journée par exemple (Vitamines A : antioxidants qui luttent contre le vieillissement des cellules) ! De plus, ses vertus rassasiante et ses fibres permettent de réguler le transit intestinal.

Même si je ne compte pas les calories, il est intéressant de savoir que nos amis les potimarrons ne contiennent que 25 kcal pour 100 grammes !

En plus d’être délicieux, il est un précieux allié pour garder la ligne !

Pour résumer

  • Très peu calorique, le potimarron rassasie et permet de réguler le transit intestinal.
  • Riche en béta carotène et en vitamines A, indispensable à la peau, aux tissus et à la vision.
  • Il est aussi source de vitamine C, pour le tonus et la vitalité.
  • Riche en potassium (323 mg pour 100 g), il est excellent pour la régulation de la pression artérielle, ce qui en fait également un allié idéal contre l’hypertension.
  • Grâce à sa faible teneur en sodium, il convient parfaitement aux régimes sans sel.
  • La consommation de potiron permet aussi de lutter très naturellement contre une tendance à la constipation.

Astuces

  1. Pour le choisir, optez pour un potimarron qui soit plutôt lourd. Sa peau devra être lisse et avec le moins de tâches possibles.
  2. Plus la chaire du potimarron est orange, plus elle contient du beta-carotène.
  3. Conservez-le dans un endroit bien sec, à l’abri de la lumière. Évitez de le mettre au réfrigérateur.
  4. Si vous le conservez très longtemps, évitez de consommer la peau qui devient dure.

Comment faire de la purée de potimarron ?

  1. Coupez le potimarron en plusieurs petits morceaux.
  2. Enlevez les graines à l’aide d’une cuillère. (Vous pouvez les récupérer et les faire griller pour ajouter un côté croquant à votre prochaine recette)
  3. N’épluchez pas le potimarron et placer les morceaux dans une cocotte ou une casserole avec l’équivalent d’un grand verre d’eau.
  4. Faites-le cuire à l’étouffée à feu moyen pendant une vingtaine de minutes environ.
  5. Une fois que la chaire est tendre, il suffit ensuite de le réduire en purée afin de s’en servir comme élément de base pour des recettes version sucrées ou salées ! Ou alors directement la déguster.

Je vous invite à retrouver toute la chaleur des saveurs de l’automne dans cette délicieuse recette. Dites-moi

Le potimarron : légume healthy de la sais