Certes l’huile c’est du gras et on entend à longueur de temps que “le gras ça fait grossir” mais les huiles ne sont pas toutes à mettre dans le même panier. Certaines sont bonnes pour la santé ! Voyons ça de plus près !

L’huile de noix de coco

Attention, je parle de la véritable huile de coco vierge. Elle est extraite à froid de noix de coco mûres et fraîches, sans chauffage ni produits chimiques. Considérée non raffinée, elle a une douce odeur de noix de coco. (Contrairement à l’huile de coco hydrogénée ou l’huile blanchie et désodorisée, beaucoup moins chères mais aussi beaucoup moins saines…)

Que contient cette huile ?

Comme toutes les huiles, l’huile de coco est composée à 100% d’acides gras. Mais contrairement aux autres huiles végétales, 85% de ces acides gras sont dits saturés. Vos poils se sont hérissés ?! Effectivement ces acides gras saturés ont longtemps été accusés d’être responsables des maladies cardiovasculaires. Mais n’allons pas trop vite, il existe différents acides gras saturés : les triglycérides à longues chaînes et les triglycérides à chaînes moyennes.

65% des acides saturés de l’huile de coco sont des triglycérides à chaînes moyennes (appelés aussi TCM), des acides gras particuliers dont la structure est vite métabolisée. Ces TCM permettent d’apporter plus rapidement de l’énergie aux cellules.

Quelles sont ses principales vertus ?

  • Les graisses saturées dans l’huile de noix de coco ont des propriétés anti-bactériennes qui aident à contrôler les parasites et les champignons qui causent l’indigestion et d’autres problèmes de digestion tels que le syndrome du côlon irritable.
  • La graisse contenue dans l’huile de coco contribue également à l’absorption des vitamines, minéraux et acides aminés.
  • Plusieurs études ont montré que les huiles riches en TCM comme l’huile de coco aide à perdre du poids et de la graisse, notamment pour les personnes obèses ou en surpoids, lorsqu’elles remplacent les matières grasses habituelles de ces personnes. L’explication pourrait venir du fait que les TCM sont plus difficiles à stocker et plus faciles à brûler que les autres graisses. Ils semblent aussi augmenter la dépense de calories au repos de l’organisme.
  • Enfin, l’huile de coco stimule le métabolisme et favorise indirectement la combustion des calories. Jusqu’à 24 heures après un repas avec de l’huile de noix de coco, les TCM de l’huile de noix de coco continuent à travailler dans votre corps. Votre masse corporelle va en récolter les bénéfices.

Comment l’utiliser ?

  • L’huile coco résiste aux très fortes chaleurs. Elle conserve très bien ses valeurs nutritionnelles et pourra être utilisée au quotidien pour n’importe quel type de cuisson.
  • L’huile de coco qui se fige à 25°C pourra remplacer le beurre en pâtisserie.

Une idée de recette qui a connu un franc succès : mes biscuits coco 100 % healthy !

L’huile d’olive

Que contient cette huile ?

L’huile d’olive est composée principalement de graisses mono-insaturées (connues pour protéger des maladies cardiovasculaires). Elle ne contient pas d’Oméga-3 mais reste pauvre en Oméga-6 et riche en polyphénols antioxydants. Il s’agit de l’huile qui contient le plus d’acide oléique (74 %), elle a donné d’ailleurs son nom à cet acide gras essentiel polyinsaturé.

Quelles sont ses principales vertus ?

  • L’huile d’olive permet de prévenir des maladies cardiovasculaire.
  • Elle lutte contre l’accumulation de mauvais cholestérol sur les parois des artères, c’est-à-dire l’athérosclérose qui rend difficile la circulation sanguine et favorise l’apparition de caillots dans le sang.
  • L’huile d’olive est une source de vitamine E, un puissant antioxydant qui protège la membrane qui entoure notamment les cellules du système immunitaire.
  • Elle provoquerait une meilleure sensation de satiété et aurait donc des conséquences positives lors d’un rééquilibrage alimentaire.

Comment l’utiliser ?

Matière grasse de base du régime méditerranéen, elle peut être utilisée pour les assaisonnements, comme pour les cuissons. Parce qu’elle peut être chauffée jusqu’à 180ºC (pour une d’olive vierge) et même jusqu’à 210°C pour une huile d’olive non vierge, elle convient également pour les fritures.

Vous avez d’autres huiles qui utilisées pour les salades sont également très bonnes pour la santé. L’huile de colza, par exemple, est une huile intéressante d’un point de vue nutritionnel mais elle ne supporte pas la (forte) chaleur. Au-delà de 120°C (cuissons à la poêle entre autres), elle se détériore, son goût devient amer et elle perd surtout tous ses bienfaits.

Au quotidien et pour toutes utilisations, restez sur l’huile de coco ou l’huile d’olive, les deux meilleures huiles à mon sens. Excellente pour la santé et pour la la forme !

On ne se quitte plus, suivez-moi sur les réseaux sociaux !
Facebook
Instagram
Hellocoton
Pinterest
Twitter